jeudi, 09 mars 2017

LE PARADIS N’EST PLUS SUR TERRE

La pollution s’est installée dans notre quotidien, elle gagne chaque jour du territoire sur notre belle planète : aérienne, terrestre, marine, sous-marine et spatiale...

ours,désastre,climat,réchauffement,plastique

 


Où sont donc nos rêves d’enfance, vivre dans la nature auprès de la verdure en respirant à plein poumons l’air pur de nos vallées.

Enfant je rêvais souvent sur les bancs de mon école à des près ensoleillés, baignés par la rosée du matin qui faisait éclore les fleurs de mon jardin.

Aujourd’hui je suis triste de constater que les rivages sont et plages constellés de myriades de détritus en tous genres : métaux, verres, bois, composites et particules de plastiques.

Le fond de nos océans et rivières sont pollués massivement par des liquides toxiques, déchets lourds explosifs et nucléaires. Ces déchets se retrouvent aussi dans nos forêts, cachés par une épaisse couche verdoyante, où nous gambadons petits et grands à nos moments de plaisir. D’autres sont enfouis dans le sol au fond d’une mine ou sous un manteau de glace, loin des regards et des questions.

Des déchetteries flottantes ne cessent de croitre au fil des courants marins, des iles sont transformées en dépotoir à ciel ouvert pour entasser les déjections de la consommation touristique humaine.

Le tourisme de masse fait grossir les économies de plusieurs pays et vivre ses nombreux habitants, malheureusement il détruit aussi. Il faudrait inventer un « Passeport de bonne conduite » obligatoire pour inciter le genre humain à respecter l’environnement et à se déplacer au long des sentiers. Ralentir et arrêter de consommer à outrance, ne plus jeter ses détritus partout, respecter la vie végétale et animale et beaucoup d’autres encore.

L’espace et contrées intersidérales sont désormais emplies de particules métalliques et matériaux provenant de corps de lanceurs et fusées qui d’après les scientifiques d’officines spatiales,  devraient être pulvérisées lors de leur entrée dans l’atmosphère terrienne. En attendant ses déchets spatiaux s’entassent autour de notre planète en continuant leur vie sidérale tout en perturbant celle des multiples satellites qui orbitent autour de notre globe.

Des voyageurs, marins, associations, explorateurs, navigateurs et bénévoles tirent sur toutes les sonnettes d’alarme, malheureusement il y a peu d’échos fait à leurs missives, le Monde reste sourd et aveugle, il est temps aux nations de s’éveiller maintenant.

Beaucoup polluent et certains nettoient, je m’en fais l’écho !!

Commentaires

J'ai tout de même l'impression qu'en France les gens sont de plus en plus sensible et sensibilisé par rapport à cela. On est dans une logique ou cela devient la honte de jeter un detritus par terre et c'est très bien, par contre la tranche d'age 15-25 ans à toujours un % plus élevé de pollueur! (sans compter nos chère entreprises...)

Écrit par : Sevevi | vendredi, 10 mars 2017

Beaucoup de progrès encore à faire sur le territoire français, les détritus voltigent dans les rivières, ports, forêts, montagnes, rues, routes, chemins... La fonte des glaces en haute montagne, découvre chaque printemps ses amas de papiers gras, bouteilles, plastiques et autres composés qui sont déposés par des adultes qui enfouissent aussi leurs mégots sous le sable d'une plage ou les jettent dans le caniveau d'une rue. Certaines déchetteries ne font pas leur travail, les entreprises de recyclages récupèrent les matériaux rares mais enfouissent le reste des carcasses. Tout le monde pollue plus ou moins, certains sans vergogne continuerons à la vue de tous pour le bien de leur trésorerie. Il faut un effort mondial soutenu durant plusieurs décennie pour que cela change vraiment

Écrit par : ARRAMENDY | vendredi, 10 mars 2017

Les commentaires sont fermés.