mercredi, 26 août 2015

L'Arctique déchetterie nucléaire

L'univers aquatique est considéré comme une immense poubelle par nombre de pollueurs à travers notre monde: gouvernements peu scrupuleux, transporteurs avides de richesses, capitaines de marine pressés de vidanger leurs cuves en pleine mer, touristes ne voulant pas s'encombrer de résidus odorants et malpropres et bien d'autres encore.


L'Arctique était considéré comme une région encore intact non souillée par l'homme, malheureusement il n'en est rien car la pollution aquatique remonte à plusieurs décennie réalisée dans le plus grand secret par l'armée allemande pendant la deuxième mondiale avec ses cargaisons de mercure liquide et plus récemment par la Russie et son armée, un déchetterie nucléaire qui repose au fond de la mer, des milliards de litres d'eau hautement contaminé, des réacteurs nucléaires sur le point d'exploser, des milliers de containers de déchets radioactifs gisant au fond de l'eau qui fuient de plus en plus chaque année contaminant la faune et la flore sous-marine et l'être humain par voie de conséquence.

Combien de temps nous reste t'il avant qu'une catastrophe nucléaire arrive en Arctique, elle ravagera la région et enflammera les puits de pétrole et de gaz qui sont en préparation, contaminera à jamais ce magnifique paradis blanc,  augmentera aussi la fonte de la calotte polaire, le réchauffement climatique et catapultera le monde entier dans le chaos.


17 000 containers de déchets nucléaires

19 cargos remplis de matières radioactives coulés ou sabordés

14 réacteurs atomiques jetés par dessus le bord, certains encore chargé de combustible dont celui du navire "Lénine" le plus gros brise-glace russe toujours chargé de matière radioactive repose au fond de la mer de Kara

200 millions de litres d'eau radioactive rejetées par la marine russe

3 sous-marins nucléaires russes le K27, k150, k278 le Komsomolets 1709 m de profondeur dans la mer de Barents, son réacteur  contenait une tonne et demi d'uranium enrichi dont la coque laisse échapper chaque année 3.7 milliards de becquerel de césium radioactif dans la mer le seuil normal est de 10 becquerel, le sous-marin transportait 2 torpilles à charge nucléaire que la corrosion de l'eau salée ronge peu à peu, à quand la catastrophe.

D'autres épaves non répertoriées reposent au fond de la mer de Kara

K159 une épave destinée à la casse coule pendant son transport lors d'une tempête, il repose par 159 m de fond dans l'océan arctique, plusieurs centaines de kilos d'uranium enrichi dans le réacteur.

K27 suite à un grave accident nucléaire sur un des réacteurs, 1981 le sous-marin est coulé dans la mer de Kara par 33 mètre de fond  

 

L'univers aquatique est considéré comme une immense poubelle par nombre de pollueurs à travers notre monde: gouvernements peu scrupuleux, transporteurs avides de richesses, capitaines de marine pressés de vidanger leurs cuves en pleine mer, touristes ne voulant pas s'encombrer de résidus odorants et malpropres et bien d'autres encore.

 

Vive le progrès !!

Les commentaires sont fermés.